samedi 14 juillet 2007

Nuages (3)

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.

Pour être plus précis, j'ai du mal à rester dans mon lit douillet quand des dizaines d'hélicoptères prétentieux et tonitruants me font croire chaque année à la même heure, en traversant mon ciel, qu'une guerre vient d'être déclarée.

2 commentaires :

pythou patate a dit…

oui et puis on a pas toujours sur soi du Baygon vert pour les parasites volants.

Costar a dit…

C'est quand même d'une efficacité réduite contre les hélicoptères. Je préfère les écouteurs de mon baladeur.