samedi 30 août 2008

Jusqu'où ira la civilisation ?

Cette image figure l'élan inéluctable vers l'avenir de la science et du progrès. Les mauvais esprits feront remarquer qu'ils écrasent un peu le parterre de fleurs au passage. C'est un hommage à M. Binocle à qui je dois la révélation de la technique des commentaires flottants sur les images. Que la déesse Gougueule le bénisse. Si les ours-momies, les masques respiratoires USB ou les mille-pattes géants vous passionnent, vous serez divertis par son blog où pétillent l'ingéniosité de l'espèce humaine et les excentricités de la nature. (pour exemple cliquez son nom sous l'image).Le progrès chevauchant la science sur un parterre de fleurs jaunes
Hommage à Paul Binocle (voir le commentaire flottant sur la photo).

3 commentaires :

vasco a dit…

"La science indomptée piétinant le progrès " devrait-on lire, peut-être ?
car vu de chez, moi le commentaire flottant ne s'affiche qu'avec Safari, et encore, trop brièvement pour tout lire, et puis le "parterre" ouvre une fenêtre :-) me proposant un fichier kmz indécapsulable ( j'ai déjà rencontré ce problème dans vos articles précédents).
Hormis ces petits (très petits) désagréments, c'est toujours un plaisir de vous lire (et finalement, il est bon qu'il y ait ceux-là afin que je vous dise ceci.)

Costar a dit…

Heureux de vous retrouver ici.

1. Le commentaire flottant : il apparaît très furtivement sur Firefox (2 ou 3 secondes), plus longtemps sur Safari, et à volonté (tant qu'on ne bouge pas) sur Opera. Par ailleurs on peut lire (sauf sur Safari) le texte alternatif (qui est aussi le commentaire) en demandant les propriétés de l'image.
Mais ne vous inquiétez pas, ce long commentaire était là pour remercier M. Binocle, mais je n'en abuserai pas, je crois savoir que sur certains navigateurs PC le texte est même tronqué... quelle misère!

2. Les fichiers de coordonnées Google earth .kmz : je les ai testés avec succés (sur un système MAC très récent) avec les 3 navigateurs cités plus haut et en demandant d'ouvrir le fichier directement avec Google earth (comme c'est proposé par défaut). seul Safari a un comportement étrange : il télécharge un fichier doc.kmz (qui n'est pas le vrai nom) et qu'il faut double cliquer dans la fenêtre de téléchargement pour qu'il lance Google earth. Mais cette bizarrerie mise à part il est lu correctement... Peut-être devriez vous tester des kmz provenant d'autres sources.

Et bien voilà un commentaire très poétique. À bientôt, en espèrant voir un jour quelques pages intérieures de votre guide des châteaux de sable...

vasco a dit…

Paul Binocle m'a indiqué la voie !
(dans son billets du 21/8/2008)
En installant l'extension "long titles", le problème des commentaires flottants se trouve réglé.
Et je me suis également converti à "Google earth". Désormais votre glob plat ne devrait plus m'offrir que des satisfactions accrues et l'ouverture (facile et vertigineuse) de délicieuses fenêtres dans tous ses coins.
La voici la poésie !