mardi 9 janvier 2001

Fainéanter en musique


Le lecteur de Deezer ne fonctionnant plus du tout, les formats ou les implémentations changeant tout le temps, les interprétations de qualité étant fréquemment absentes des catalogues, Ce Glob Est Plat a décidé de supprimer cette rubrique qui n'intéressait vraiment personne.


Afin de faire face à la phénoménale ferveur suscitée par sa rubrique musicale «Pour les oreilles» (en 18 mois, les lecteurs du Glob ont proposé en tout zéro lien vers des musiques libres), Ce Glob Est Plat a créé cette page consacrée au plus musical de tous les arts.

Cette page destinée à fournir des liens vers l'écoute de musique libre sur internet subira nécessairement les aléas des moyens utilisés par l'offre musicale en ligne. Et ils sont très aléatoires. Par exemple, le site MusicMe, dont le catalogue et l'interface sont de loin les plus riches (au moins en musique classique, contemporaine et jazz), commence à introduire des contraintes dans la libre écoute (délai d'attente de trente secondes avant l'écoute) qui rendent alors son utilisation insupportable. Sans parler des sites comme Spotify qui imposent des publicités tonitruantes avant chaque audition.

Actuellement, le moyen le plus facile est fourni par le lecteur de Deezer (ci-dessous) qui joue dans le désordre une liste de pièces de musique librement créée et modifiée. Certes le catalogue de Deezer est particulièrement chétif dans les musiques et les interprétations favorites de Ce Glob Est Plat, mais on y trouvera tout de même un peu de plaisir.

Utilisez le lecteur pour écouter un peu de musique choisie par Ce Glob Est Plat. Les ajouts récents sont à la fin de la liste numérotée, Deezer ne sait pas les présenter dans un autre ordre. Laissez éventuellement l'onglet en arrière-plan pour naviguer sur internet en musique.


Extrait du contenu de la liste (playlist)

Bach, Jean-Sébastien : quelques préludes et fugues extraits du Clavier Bien Tempéré et interprétés par Glenn Gould au piano. Il était impensable qu'un Glob consacré à la relation des plus magnifiques choses de l'Univers n'ait pas une seule fois cité l'immense, l'écrasant, le sublime Bach. C'est chose faite.

Dave Brubeck quartet : quelques-uns des plus beaux solos de Paul Desmond au saxophone alto, mélodieux, onctueux, irremplaçable.

Franck, César : les quatre mouvements de la célèbre sonate pour violon et piano en La majeur, qui a probablement inspiré la «sonate de Vinteuil» de Proust. Si vous souhaitez l'acheter, choisissez plutôt l'interprétation céleste d'Arthur Grumiaux au violon avec Paul Crossley.

Winstone, Norma : Somewhere called home, un des plus beaux albums de jazz de tous les temps, intimiste, rêvé en 1986 par Norma Winstone (voix), Tony Coe (clarinette, saxophone) et John taylor (piano), déjà évoqué ici. Hélas Deezer n'a plus les droits de diffusion de cet album (juillet 2013).

Blue Öyster Cult : Tyranny and mutation, un album de Rock parfait, carré, irréprochable, et raffiné, enregistré en 1973.

Coleman Hawkins : quelques-uns des plus beaux solos du saxophoniste ténor, suaves et inventifs, enregistrés dans les années 1930-40, comme le sublime Out of Nowhere avec Django Reinhardt.

Chopin, Frédéric : les Nocturnes pour piano enregistrés par Arthur Rubinstein en 1965.

Keith Jarrett : l'album Facing You, composé et enregistré au piano seul en 1971.

Artie Shaw : une vingtaine des plus beaux standards du jazz enregistrés par Artie Shaw, sa clarinette et son orchestre, dans les années 1930.

7 commentaires :

Marioushka a dit…

C'est en cherchant des représentations de globes terrestres que finalement je finis par écouter du Glenn Gould qui masquait juste derrière Blue Öyster Cult! Un train peut en cacher un autre, qu'en pensez vous?

Costar a dit…

Oui Ce Glob est une véritable gare de triage.;-)

Paul ROGER a dit…

On peut aussi travailler en musique même si la "Play list" évolue peu...

Costar a dit…

Monsieur Paul,
Bien sûr, ça dépend des capacités cérébrales du sujet qui devra être capable de faire au moins deux choses simultanément, à moins que son travail ne nécessite pas d'intervention du cerveau, ce qui est assez fréquent de nos jours.
Quant au reproche sur l'évolutivité limitée de la liste de morceaux, piqué au vif j'y ajoute immédiatement quelques titres. Mais il faut admettre pour ma défense que vous êtes très rares à faire des remarques sur cette page.
Au plaisir...

Paul ROGER a dit…

Merci

Michel Bouillet a dit…

Peut-on faire des suggestions ?

Costar a dit…

Oui Michel, on peut faire des suggestions mais le sujet des gouts musicaux (et des gouts en général) est un terrain très glissant, et je disais récemment à une lectrice dans le blog ceci que je recopie :
"Ah ! Échanger ses goûts est une des choses les plus complexes qui soient dans les rapports humains. On partage rarement plus qu'une petite part de nos goûts avec autrui. Les personnes qui s'apprécient s'arrêtent à la zone partagée et évitent pudiquement d'aborder le vaste espace des différences. On ne devrait d'ailleurs jamais parler de ses goûts dans une chronique au risque de s'aliéner à chaque fois une partie des lecteurs".
Mais toutes les suggestions seront les bienvenues. Si je les aime et les considère correspondre à l'ambiance musicale générale (et si elles sont disponibles chez Deezer) je les intégrerais avec plaisir. Si elles ne me plaisent pas, je me sentirais obligé de tenter d'expliquer pourquoi, et on risque de se fâcher...
Mais ça peut être intéressant aussi.