lundi 1 janvier 2007

Janssens Elinga : le retour

Peter Janssens Elinga est un peintre au dessin presque naïf et à la perspective un peu gauche. Hanté par les réflexions de la lumière du soleil dans l'angle d'une pièce, il y oppose consciencieusement le blanc et le noir à un rouge corail reconnaissable.

La "balayeuse", bijou de fraîcheur et de lumière, se trouve au Petit Palais, à Paris. Invisible pendant les années de travaux elle reparaît depuis peu. Discrètement. Pas de reproduction ni même de citation sur le site officiel. Pour s'en faire une idée, on peut admirer la version similaire du musée de l'Ermitage à Saint Petersbourg, peinte vers 1670.
L'illustration ci-dessus, photographiée au Petit Palais, reproduit assez fidèlement la douce lumière blanche de l'original (à comparer à certaines reproductions épouvantables!).

2 commentaires :

yvelinoise a dit…

Bizarre tout de même ce coup de flash au bas du mur entre les chaises...
Sur la version du musée de l'Ermitage, il est quasiment absent et, du coup, les ombres des chaises sur le mur n'en sont que plus mystérieuses.

(j'ai redonné le lien vers la repro de St Petersburg, l'ancien n'étant plus actif)

Costar a dit…

Les liens vers le musée de l'Ermitage ne fonctionnent jamais... C'est pourquoi j'avais en 2007 créé un lien vers le tableau à une adresse personnelle. Il fonctionne toujours, plus haut sur le mot «version».
Je ne sais pas si leur version est plus mystérieuse que celle du Petit Palais, mais ma photo n'était pas très bonne. J'espère y retourner un de ces jours avec un appareil plus performant. Ce tableau me fascine.