dimanche 11 mars 2007

Quand la grande roue s'arrêta

Au début de l'année 2002, un petit typhon futile remuait les autorités parisiennes. Elles avaient permis depuis quelques années, pour fêter somptueusement le changement de millénaire, que le propriétaire de la grande roue (60 mètres) exerce son commerce sur la célèbre place de la Concorde, à l'entrée du jardin des Tuileries. Une fois le millénaire passé, le commerçant imaginant que son attraction était là pour un millénaire encore, refusait de quitter la place.

Pour éviter que ces situations se répètent, et à l'intention des négociants qui souhaiteraient engager un investissement totalement garanti, Ce Glob Est Plat conseillera la grande roue du parc d'attraction de Pripyat, en Ukraine. Située à moins de 3700 mètres du grand sarcophage de Tchernobyl. Aucune autorité ne viendra jamais la démonter, au moins pendant quelques millénaires. En voici les coordonnées précises: 51°24'30.57"N & 30° 3'20.21"E.

Finalement, après quelques péripéties très médiatisées, la grande roue était démontée fin janvier 2002.

5 commentaires :

max-00- a dit…

Y'a pas à dire, un parc d'attraction à l'abandon, c'est une bien meilleure usine à rêves que tous les Dysneyland du monde.
Rajoutez une dose de radioactivité et c'est le grand trip romantico-funèbre post-apocalyptique.
À tel point que certains prétendent avoir visité seul ces zones interdites ; mais on ne peut pas leur en vouloir, et on doit même les remercier, ces Stalker déviants, pour ces fictions aux airs étrangement réels, parce que viciés.

Costar a dit…

Vous pensez que les deux récits que j'ai mis en lien sur "Pripyat" et sur "Grande roue" sont des faux? Ils m'ont l'air plutôt modérés, factuels, bref crédibles...

max a dit…

En allant à la racine de votre lien on trouve quelques correctifs, par lesquels il s'avérerait qu'elle (la photographe motarde et clandestine ; pour l'autre je ne sais pas) n'ait pas fait le voyage d'une manière si aventureuse.
http://virusdesign.com/Journaldevoyage.com/pripyat.html
Mais peu importe, le fond reste vrai (à moins que l'URSS, Knock-le-Zoute, et Tchenobyl ne soient que des fictions ; après tout, je n'y suis jamais allé...).

Costar a dit…

Très juste. je n'avais pas vraiment creusé. mais comme vous le dites le fond y est. Ce n'est pas vraiment le côté chevauchée fantastique qui m'avait attiré, mais le réalisme des clichés. Or après un certain nombre de contrôles (notamment la comparaison des photos de la roue avec la photo satellite ultra précise) ils ont de bonnes chances d'être véridiques (sauf vaste complot intergalactique zirconien qu'on ne peut pas exclure). Et puis le tourisme semble s'organiser. On pourra demander à un ami nihiliste de nous rapporter des photos.

Anonyme a dit…

En tant qu'ambassadrice de Zircon, je me dois de rejeter les viles accusations portées par un terrien sceptique (ou devrais je dire septique, comme la fosse du même nom) :
Non ! Nous, Peuple Zirconien, ne portons aucune responsabilité dans le drame qui s'est déroulé à Tchernobyl! Nous précisons que les zirconiens sont excédés d'être en permanence pris pour les boucs émissaires de la galaxie ! Assez d’antizirconisme primaire !
En revanche, nous attirons l'attention sur la présence, à la photo n° 2, juste à côté du "nounours" si touchant, d'un dangereux vénusien recherché par Intergalacpol pour crimes contre l’intergalaxicité.
Sa ressemblance avec une peluche d'éléphant légèrement pourrie, ou avec un poulpe avarié ne saurait tromper un oeil exercé : il s'agit bien de Jean Quang Leterrier-Smith-von-Delgado, terroriste intergalactique disparu depuis plus de 12 quargons de sa planète natale (je sais, ça étonne toujours un peu, mais pourquoi les vénusiens n’auraient-ils pas des noms comme tout le monde, hein ?).
Si vous l’apercevez, composez le 0345.897.8579954.96378.0014.7546899.3132. 911. Attention : n’essayez pas d’intervenir vous-même. Cet individu est armé et extrêmement dangereux (sans compter extrêmement radioactif, suite à ses conneries à Tchernobyl).
signé :
Brélène Rieu-Smith-von-Delgado (sans aucun lien de parenté avec le terroriste sus-cité), ambassadrice de Zircon en poste à WHxyRTG/066.6