samedi 3 mars 2007

Aivazovski et Turner sont dans un bateau...

Le musée de la marine, au palais de Chaillot à Paris, expose du 7 février au 4 juin 2007 une quarantaine de tableaux d'un peintre célèbre, représenté dans tous les musées de Russie, en Arménie, en Turquie, et presque inconnu en europe de l'ouest, Ivan Aivazovski.

S'il faut croire les notices psittacistes qui annoncent l'exposition, et une biographie officielle du peintre (éditions soviétiques Aurora 1980), William Turner l'a tellement adoré qu'il l'aurait qualifié de génie dans un long poème ridicule, en italien. Si l'anecdote est risible, une rencontre reste plausible. À l'époque où Aivazovski, à 25 ans, étincelait dans les salons artistiques de France et d'Italie, Turner, presque septuagénaire, arpentait la Suisse et l'Italie du nord.

Les deux peintres partageaient la même obsession. Au long de quelques milliers de peintures, proches du cliché romantique et du chromo maritime, inondées de tempêtes échevelées, de batailles navales embrumées et de naufrages au clair de lune, on voit partout se répandre chez Aivazovski, comme chez Turner, la même hantise pour l'eau, l'air et la lumière.

Allons voir cette exposition, et cette lumière si rare.

7 commentaires :

max-00- a dit…

Je ne connaissais pas ce Russe.
Encore une fois, je suis émerveillé par ce "savoir-rendre" les éléments.
Me revient enfin, en ma mémoire écumoire, le nom d'un peintre de marine, vu seulement en reproduction il y a fort longtemps : James Chancellor, qui est également phénoménal dans sa capacité à capter les lumières de la mer, et le mouvement des vagues.
Malheureusement je ne trouve pas grand chose sur lui, et l'écran ne rend pas justice à son élégance.
http://www.davidsonfineart.com/artists/chancellor.htm

Costar a dit…

J'avais entendu un peu sur Chancellor mais n'en ai non plus jamais vu.

Piston a dit…

http://www.belygorod.ru/img2/RusskieKartinki/Used/68azovskiy_IProschanieCHEL.jpg

Quel est le nom de cette oeuvre ?

Merci.

Costar a dit…

Elle s'intitules : les adieux ou la séparation (прощание se prononce prochtchanié).

Costar a dit…

Enfin, elle s'intitule (sans S)!

Piston a dit…

Merci beaucoup :) !

Bonne continuation.

Piston a dit…

D'où sort tu des images d'une telle qualité ? Tu as pris ce tableau en photo toi même ?

Comment s'assurer que les reproductions que l'on trouve sont semblables aux originaux ?

Je viens en effet de tomber sur ce tableau sur un site russe.

Notons d'abord le titre différent, ensuite le rendu des couleurs qui semble présenter une autre toile.

Est-ce réellement le même tableau ? C'est la même composition en tout cas.

Ivan Konstantinovich Aïvazovsky - Seashore - 1851

http://img299.imageshack.us/img299/6784/ivankonstantinovichavazbh6.jpg